Fibromyalgie : les bienfaits de la sophrologie

0

sophrologie - fibromyalgie

Si aucun traitement n’existe à l’heure actuelle pour soigner la fibromyalgie, il existe cependant des alternatives non médicamenteuses permettant de mieux vivre avec la maladie. La sophrologie fait partie de ces thérapies qui peuvent être d’une aide précieuse. Mise au point par le neuropsychiatre colombien Alfredo Caycedo dans les années 60, il s’agit d’une méthode psycho-corporelle inspirée du yoga, du zen amenant à une sérénité de l’esprit.

 

Qu’est-ce que la sophrologie peut vous apporter si vous souffrez de fibromyalgie ?

En utilisant des techniques de respiration, de relaxation et de visualisation, la sophrologie va aider à relâcher les zones douloureuses et au-delà à défocaliser de la douleur. Les différents exercices peuvent se pratiquer allongé, assis ou debout en fonction de son état du moment.

Certains exercices de respiration vont d’abord permettre d’apaiser, de tranquilliser, d’améliorer le sommeil et de faire baisser le niveau de vigilance. Grâce à des outils simples, les résultats obtenus sont immédiats. Pour soulager la raideur matinale, d’autres exercices de respiration vont, eux, aider à se mobiliser, à donner de l’énergie et à réchauffer le corps en améliorant la circulation.

Les techniques de relaxation utilisées, quant à elles, favorisent le relâchement musculaire et articulaire et aident ainsi à garder de la mobilité.

Ensuite, le travail autour de la visualisation va donner des clés pour apprendre à se concentrer et à focaliser sur des objectifs pour obtenir des résultats. Focaliser sur des éléments positifs va progressivement aider à remplacer des croyances négatives par des croyances positives et ainsi stimuler la sécrétion d’endorphine, bénéfique pour le mental.

”La sophrologie peut être très bénéfique à condition que les patients s’entraînent. C’est une approche qui demande un investissement personnel” rappelle Laurence Pujol, sophrologue à Toulouse. Mais cet assiduité permet en quelques séances de se constituer une boîte à outils utilisable de manière autonome dans son quotidien.

 

 

Comment se déroule une séance ?

Toute séance débute d’abord par un temps d’écoute des attentes de la personne qui vient consulter : ce temps est destiné à clarifier ses besoins et ses demandes. Le sophrologue présente ensuite l’état d’esprit dans lequel va se dérouler la séance.

Les exercices proposés et mis en pratique au cours de la séance permettent d’acquérir des techniques et des outils avec l’aide et les conseils du sophrologue. « Quatre séances avec un sophrologue répartis sur un ou deux mois suffisent déjà pour être autonome et pouvoir appliquer les exercices dans sa vie quotidienne » indique Laurence Pujol.

Vous avez décidé de vous y mettre mais comment choisir ? Un bon sophrologue, c’est à chacun de le définir en fonction de ses besoins. Le courant peut ne pas passer et vous êtes libres de revenir ou de changer pour trouver un praticien qui vous convienne mieux. Quelques clés cependant : un bon sophrologue pratique sur lui-même, connaît suffisamment les différentes techniques pour être en mesure d’expliquer le ressenti. Et surtout il doit avoir une écoute empathique, bienveillante et s’adapter à la demande du patient.

 

 

En mettant en place une routine quotidienne (respiration – étirement – visualisation) qui peut, par exemple, se faire trois fois 15 mn dans la journée, la sophrologie est très efficace pour soulager les personnes souffrant de fibromyalgie . Mais au-delà de ça, “il s’agit d’un réel entraînement existentiel : elle apprend à accepter ses limites du moment, à être bienveillant avec soi-même et surtout à cultiver la joie” explique Laurence Pujol. La sophrologie ne guérit pas la fibromyalgie mais elle apprend à aborder la maladie différemment pour ne plus la subir et en devenir acteur.

 

 

Crédit photo TBIT

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *